La Réserve Naturelle des Ilôts Finnocchiarola

A l’est du sentier se trouve la Réserve Naturelle des Ilôts FINOCCHIAROLA, qui accueille de nombreuses variétés d’oiseaux qu’il vous sera facile d’observer : Goélands d’Audouin, Cormorans huppés… Ce site est protégé depuis 1987.

En effet, elle représente l’un des plus importants site de nidification du Goéland d’Audouin. L’espace naturel est géré par l’Association Finocchiarola-Pointe du Cap Corse regroupant ainsi les communes d’Ersa, Centuri, Morsiglia et notamment Macinaggio-Rogliano. Son action est soutenue et conjointe avec d’autres organismes majeurs pour la protection du littoral et de l’environnement dont le Conservatoire du littoral. Ce dernier est propriétaire du site.

Une équipe dirigée par un agent littoral veille à l’accueil, à la surveillance et à l’entretien du site.

Toute la pointe du Cap Corse est “un site d’intérêt communautaire” du réseau Natura 2000.

Le site classé a une surface de 2730 ha.

Tout mouillage est interdit à proximité des îles.

Contact : Association Finocchiarola, Pointe du Cap Corse: Mairie, 20247 Rogliano.

www.pointeducapcorse.org / email: journal@pointeducapcorse.org

Faune & Flore du Cap Corse

Le bon état et la préservation des milieux naturels a favorisé l’installation d’espèces originales. Bon nombre d’oiseaux sont présents et choisissent d’établir leurs nids particulièrement sur les îles de Finocchiarola mais aussi l’ile de la Giraglia et l’îlot de Capense. On rencontre notamment le Goéland d’Audouin, endémique à la mer Méditerranée pour qui, l’archipel est le principal site de nidification.

Mais il y a également le Cormoran Huppé qui s’y est installé, il est reconnaissable par son plumage noir; ou encore le Balbuzard Pêcheur qui préfère s’établir en hauteur. D’autres espèces d’oiseaux migrateurs en provenance d’Afrique sont présents surtout de Mars à Juin.

Dans les zones humides, nous retrouvons la tortue Cistude et deux batraciens endémiques: un crapaud, le discoglosse sarde et l’euprocte de Corse.

La flore terrestre est quant à elle bien représentée par la verveine nodiflore, le gattilier, le ciste de Montpellier, l’arbousier

En mer, vous aurez à côtoyer une espèce remarquable et strictement protégée: la Patelle Géante.

Sur tout le littoral vous noterez également la présence d’herbiers de Posidonia oceanica, plante à fleurs marine endémique à la Méditerranée. Les herbiers de Posidonies produisent des quantités importantes d’oxygène et constituent de véritables viviers pour beaucoup d’autres espèces animales marines.

L’espèce Posidonia oceanica est protégée sur la côte méditerranéenne française. Les feuilles mortes de posidonies sont souvent ramenées sur les bors de plages, où elles s’entassent, formant parfois des tas compacts “banquettes”. Ces tas participent à la protection de la plage contre l’érosion induite naturellement par les vagues.